rencontre bdsm

Utiliser la domination et l’humiliation comme sources de plaisir sont l’essence même du sadomasochisme. C’est une pratique vieille comme le monde qui s’enrichit avec le temps et devient de plus en plus prisée des gens, d’où la prolifération des sites de rencontre sm sur le web. Certaines personnes sont même devenues des véritables adeptes du sadomasochisme qu’elles n’arrivent point à prendre leur plaisir sans passer par une des facettes de cette pratique sexuelle. La domination, l’humiliation, la punition, le supplice et  la douleur sont là les multiples facettes du sadomasochisme. Chaque personne arrive à s’identifier dans l’une de ces facettes pour prendre le max de plaisir.

Ainsi, on trouve aussi bien des hommes dominateurs que des femmes dominatrices, des femmes soumises que des hommes soumis. Chacune de ces facettes n’est pas associée du tout à un sexe. Les  hommes et les femmes sadomasochistes peuvent se retrouver dans chacun des rôles qu’offre cette orientation sexuelle. La soumission ou la domination, on ne peut pas faire les deux. Jadis mal vu par la majorité des gens  et considérée comme une pratique déviante et répréhensible, le sadomasochisme est une pratique qui attire maintenant de plus en plus du monde. Ce n’est plus du tout une pratique tabou réservée aux milieux de la prostitution. Il faut dire qu’avec l’explosion des films pornos  sadomaso et des scènes sensuelles sadomaso dans certaines films made in Hollywood, tout le monde rêve dans un coin de sa tête ne serait-ce qu’une fois d’avoir une expérience sadomaso. C’est surement votre cas, sinon vous ne seriez pas là à lire cet article par exemple. Sauf si vous êtes déjà adepte de la rencontre sm. Cette envie soudaine de s’essayer au sadomasochisme, est-ce une simplement curiosité ou une véritable nature enfouit dans les entrailles de l’homme qui s’exprime enfin librement?

La vérité est que, chaque personne est naturellement soit dominatrice ou soumise dans son fond intérieur, c’est de la pure nature humaine. Dans notre vie de tous les jours par exemple, ça se voit très peu, car on est soumis à certaines règles qui nous empêchent de dominer l’autre,  de se soumettre devant ses collègues de travail, d’obéir à une autre personne. Mais pourtant, le monde est bien constitué des dominateurs et des soumis. La discrétion qu’offrent quatre murs nous permet d’être nous-même dans version la plus brute sans écorner son image. Les relations sexuelles sont les rares moments où la personne peut vraiment se montrer sous son vrai visage. Le dictateur peut enfin se montrer soumis, la femme douce et tendre devant les gens, peut enfin se montrer dominatrice.  

Le sadomasochisme et une expérience sexuelle unique qui va donc au-delà des clichés : fouet bâillon, humiliation, domination, douleur etc. C’est quelque chose de plus pertinent que ça. C’est une pratique sexuelle qui nous permet de nous dévêtir de notre statut, de notre personnalité publique et d’être soit même le temps d’une acte sexuelle aussi humiliation ou sauvage que soit-elle. Aucune pratique sexuelle ne vous permet d’être aussi libre même en jouant le rôle d’un esclave. C’est une façon de voir le sadomasochisme sur un autre onglet, une façon très élevée de comprendre cette pratique vulgarisée et salie par ceux-là même qui cantonnent le sadomasochisme à certaines idées reçues. La rencontre sm a encore des beaux jours devant elle tant que la communauté continuera à grandir. Etre sadomasochiste, n’engage que vous et ce n’est pas vraiment choix. C’est une orientation sexuelle qui vous appelle tout simplement, qui vous rappelle votre nature. A vous de résister à votre vraie nature ou de suivre la voix du désir. Mais encore il faut trouver un partenaire, ou du moins  pousser votre conjoint(e) à se découvrir pour former une paire sadomasochiste avec vous. Et si votre partenaire n’est pas du genre à se lancer dans l’aventure, la seule solution reste souvent la rencontre sm avec un partenaire compatible. Pour un homme ou une femme qui cherche à vivre ce genre d’expérience, les solutions ne se sont toujours pas évidentes.  La rencontre sm vous permet de trouver rapidement un partenaire idéal.

 

La rencontre sm, meilleure solution pour trouver un partenaire

 

En effet, trouver un partenaire compatible pour une relation sadomaso n’est pas du tout facile. Il s’agit par exemple pour un mec soumis de trouver une femme dominatrice  pour une rencontre sm, ou pour un mec dominateur de faire une rencontre soumise avec une femme soumise ou vice verse. La plus part de temps, le conjoint(e) habituel n’est pas du tout sadomaso et ne se sent pas prêt à s’avancer dans ce genre d’aventure. Vous imaginez un peu une femme dominatrice demander brusquement à son homme de faire le soumis ? Beaucoup de femmes y réfléchiraient deux fois avant de s’y lancer dans cette voie et préféraient publier une annonce bdsm dans un site de rencontre sm.  Trouver un site de rencontre dominatrice n’est pas trop compliqué après tout. Il vaut mieux dans certains cas, quand on n’est pas sûr de convaincre son conjoint (e) ou de l’initier au sexe bdsm, trouver un partenaire ailleurs, même si pour cela il faut se contenter d’une rencontre sm rapide.

Dans ces conditions, les deux seules possibilités de trouver rapidement et facilement  un partenaire consistent surement à s’inscrire sur un site de rencontre sm pour publier ou trouver une annonce bdsm qui va dans le sens de votre recherche, ou de s’inscrire dans un club spécialisé sm. Par soucis de discrétion, la première solution semble la plus adaptée et la plus facile à mettre en place. Mais d’autres personnes préfèrent se rendre dans un donjon ou un club spécialisé  qui offre déjà le décor approprié et les outils nécessaires pour un scénario digne de ce nom.  On peut facilement trouver des outils comme la cravache, cordes, barres, menottes, bougies et d’autres meubles plus imposants qu’on ne peut avoir dans une petite chambre.

Ces instruments sont très subtils pour une soumission aboutie. Mais ces clubs sont jamais gratuit et peut parfait prendre du temps avant de voir son inscription valider pour une première rencontre BDSM. Par contre, le site de rencontre sm vous offre une discrétion totale, et une large gamme de profils très pertinents pour trouver le partenaire qui vous convient le mieux.  En plus, vous pouvez facilement trouver un site de rencontre sm gratuit. Même quand un site de rencontre sm est payant, généralement ce n’est pas trop cher, c’est donc une solution plus flexible financièrement. Une fois que vous avez optez pour une rencontre sm, pensez à bien choisir la personne idéale pour un plan bdsm. Prenez le temps de bien lire l’annonce bdsm de chaque profil pour mieux cerner la personne. Car se lancer dans une aventure sadomaso avec une autre personne nécessite une vraie complicité. Ce n’est donc pas une chose à prendre à la légère, car mal maitrisé le rapport sexuels sadomaso peut conduire à des situations dramatiques. Avant de se lancer dans une rencontre sm, il faut donc penser à bien choisir son partenaire et bien se fixer les limites.

 

Se fixer les limites et un code avant chaque rencontre sm

rencontre bdsm gratuite

Toujours se fixer les limites pendant une rencontre sm. De nombreuse personne ont frôlé le pire à cause des pratiques sadomaso extrêmes et mal maitrisées.  Il faut communiquer, savoir jusqu’où vous pouvez aller sans se mettre en danger. Bien que les drames soit un peu rare, car généralement on a  pars vraiment à faire à un vrai  sadique. C’est pourquoi, les règles du jeu doivent être définies dès les départs par les partenaires. La domination, l’humiliation ou les supplices pratiqués par les deux partenaires  doivent être temporaires et consentis. Il ne s’agit donc pas ici d’avoir un réel penchant pour la domination, le supplice ou l’humiliation. C’est pourquoi, il faut bien être sûr et avoir confiance en son partenaire pour éviter de tomber sur une personne qui a réel penchant pervers, dominateur et violant. Ce sont ce genre de personne qui n’obéit à aucune limite et aucunes règles qui peuvent votre santé en péril.  Les exemples de pratique sadomaso qui ont viré aux drames ne manquent pas. La médecine porte a d‘ailleurs une opinion plutôt méfiante sur le sadomasochisme, estimant que le sadisme et le masochisme relèvent d’une pathologie psychiatrique aigue. C’est opinion est un peu abusé car voir le sadomasochisme sous cette ongle-là, est une grave erreur de la part de nos amis les médecins. Car le sadisme ou le masochisme pendant un rencontre sm ne dure que le temps de la pratique sexuelle. Les partenaires ne conduisent pas ainsi dans leur vie de tous les jours. C’est donc comme un jeu avec des limites bien claires pendant un temps ou tout ce qui se passe est consenti par les deux partenaires.

Il faut juste se fixer des limites pour éviter les dérapages car certaines pratiques peuvent être dangereuses. S’introduire des énormes objets dans les orifices d’une façon extrême, la mutilation, les brulures avec la bougie, la corde au cou, l’étranglement, toutes pratiques comportent des risques quand elles ne sont pas maitrisées. Il est donc toujours conseillé d’établir un code respecté à la lettre par les deux partenaires. Ce code permet par exemple d’arrêter immédiatement une pratique quand le partenaire sent que la limite à était atteinte.  L’autre partenaire doit immédiatement obéir et arrêter l’action sans moindre opposition. La sécurité est primordiale pendant un acte sadomaso, est-elle est ton simplement non négociable et constitue la base d’une pratique sadomaso non risquée. Il autre chose à prendre en compte, c’est de mesurer l’impact de ces pratiques sur l’équilibre psychologique de chaque partenaire, en particulier de la personne dominée. Bien que pas visible donc pas facilement détectable comme pour l’être une blessure, cette aspect ne doit pas être négligé après chaque rencontre sm.  Si vous n’être pas capable de remarquer ce genre de choses par vous-même après une rencontre bdsm, n’hésitez pas par exemple à consulter un spécialiste. Mais il n’y a pas mieux que d’arriver à créer cette complicité avec son conjoint de tous les jours. Dans le cadre d’une relation de couple stable, le sadomasochisme est pratiqué avec des vrais sentiments et une complicité qui bonifient cette pratiquent procurant souvent au deux partenaire une satisfaction totale. Mais encore il faut que les deux partenaires soient sur la mêle longue d’ondes.

 

La rencontre sm ou sadomasochisme en couple avec des vrais sentiments

 

Il est quasiment impossible de dissocier les violences et humiliations partielles de la pratique sadomaso. Tous ces actes et jeux sadomaso que les partenaires s’autorisent seront bien plus intensifiés si bien sûr un lien affectif unit les deux partenaires. Il est toujours idéal que les rituels sadomaso reposent sur une confiance mutuelle totale entre les deux partenaires.  C’est pourquoi, dans le cadre d’une relation de couple stable, le sadomasochisme se pratique bien mieux que dans un cadre échangiste ou d’une rencontre sm par exemple. Si vous êtes en couple  et pas attiré par un rencontre sm, sachez que se lancer dans la pratique sadomaso se décide en couple, donc à deux.  Vos sentiments envers l’autre bonifiera forcement la qualité de vos relations sexuelles, ça se passe ici dans toutes les formes de pratiques sexuelles, il n y a pas de raison que ça ne se passe pas ainsi pour un couple sadomaso.

Les couples qui ont osé se jeter dans le bain par pure curiosité, par le désir de rompre la monotonie ou tout simplement pour vivre un fantasme, l’ont rarement regretté. Plutôt de se lancer dans un plan bdsm avec un partenaire trouver sur un site de rencontre sm à travers une annonce dominatrice, certains ont choisis d’expérimenter cette expérience en couple, apprendre les codes de la pratique sadomaso à deux.  Le résultat est souvent positif. Certains mecs soumis qui passaient du temps à chercher une bonne annonce dominatrice pour faire une rencontre dominatrice avec une femme dominatrice, ont appris à le faire avec leur propre femme pour leur plus grand bonheur. C’est vraiment une expérience uniquement de pratiquer le sadomasochisme en couple avec toute la complicité qui va avec. C’est surement mieux qu’une rencontre sm avec un inconnu rencontré grâce à une annonce bdsm sur un site de rencontre bdsm. Pour ceux qui tiennent coute que coute à pousser les choses à l’extrême, à se retrouver dans un milieu dédié au sexe sm, fréquenté un club bdms spécialisé ou un donjon semble obligatoire.

 

Un club spécialisé ou un club bdsm pour votre rencontre sm

 

Le matériel et l’environnement propices aux pratiques sadomaso ne sont pas envident à avoir et à mettre en place. Vous imaginez avoir une pièce sombres chez vous très brute aux allures gothiques avec des chaines partout, des cordes épaisses, des caisses, des planches pour se suspendre, des baillons, des colliers, des tenues de scènes et tout autre type d’outils utiles pour une bonne pratique sadomaso ? Ce n’est pas du tout évident. C’est pourquoi, certaines personnes choisissent de fréquenter des clubs bdsm.   Surfant sur la vague des clubs libertins, ces donjons aux clubs bdsm profite de la vulgarisation du sadomasochisme pour se mutiler dans tous les villes de France. C’est d’ailleurs le cas un peu partout en Euro. Depuis quelques années déjà, on peut constater que dans la majorité des pays occidentaux, le sadomasochisme n’est plus considéré comme pratique tabou.

Toutefois, le pratiques sadomaso extrême, celles qui utilisent la douleur au maximum, restent des pratiques réservés aux vraies expérimentés. Même si plusieurs personnes se lancent dans le sadomasochisme pour : rompre la monotonie, réaliser un fantasme,  faire plaisir au conjoint(e), découvrir de nouvelles expériences, il faut reconnaitre que nombreux sont ceux qui ne poussent pas leur expérience sadomasochiste jusqu’à l’extrême. Pour le petit nombre qui ose franchir le palier, basculer vers le coté ultra extrême du sadomasochisme, un passage dans un donjon ou dans un club spécialisé reste souvent l’ultime solution.

Sachez qu’il il n y a pas que les outils et l’environnement qui vous aideront à vivre votre fantasme à fond dans ce genre d’endroit. Il y a aussi le partage d’expérience. Dans ce genre de lieu, vous trouverez des vrais bourreaux expérimentés qui vous aideront si vous êtes un débutant(e). Ils vous apprendront des petites astuces pour pouvoir jouer votre rôle de dominateur ou de femme dominatrice à la perfection. Car contrairement aux idées reçues, êtres dominateur ou dominatrice ne se résume pas à donner des ordres et humilier son partenaire. Encore il faut savoir comment équilibrer tout cas, à quel moment punir, à quel moment donner les ordres, à quel moment humilier et à quel moment récompenser. Il faut aussi savoir à quel moment s’arrêter et pleins d’autres astuces ? Tout ça s’apprend quelques fois, et un club spécialisé est le lieu idéal pour l’apprentissage du sadomasochisme. Vous aurez la possibilité de faire une rencontre sm avec un autre couple et vous pourrez vous partager votre expérience.

Il est donc temps de vous lancer, c’est tout simplement le moment d’écouter vos désirs et de choisir l’une des options qui vous est présentée dans ce long texte. Vous vous retrouvez surement dans l’un des cas. N’hésitez plus une seule seconde si c’est une rencontre sm que vous voulez.